Reportage : Israël, à la pointe de la gestion de l’eau

La plus grande usine d’épuration des eaux usées à destination de l’agriculture au monde, Shafdan (photo ci-dessus), se situe en Israël. Un exemple de mobilisation de ce pays, leader mondial de la gestion de l’eau, pour trouver des solutions au déficit cruel auquel il est confronté…….Reportage…….

L’eau est l’une des préoccupations principales de l’état d’Israël. Plus de la moitié du pays est désertique, les précipitations limitées, avec d’énormes différences de répartition entre le nord et le sud.
Les ressources en eau proviennent des sources du Golan, du Jourdain, du lac de Tibériade. Ce dernier représentant le tiers de l’eau consommée du pays, mais son niveau baisse de manière inquiétante du fait de l’évaporation.

Leader en hautes technologies

Israël a pris très tôt des mesures pour gérer et répartir avec parcimonie l’eau. Outre les besoins en eau potable de la population, l’agriculture nécessite le recours à l’irrigation des régions jusqu’alors non exploitées comme le désert du Néguev.
Cette situation a obligé le pays à trouver des solutions. Il est devenu le leader mondial de la gestion de l’eau et exporte son savoir-faire dans le monde entier.
Cette spécialité en hautes technologies dans tous les domaines est l’une des caractéristiques de ce pays à la surface réduite et ne possédant pas d’industries lourdes.
Un exemple en agriculture : ce sont les Israéliens qui ont mis au point le « goutte à goutte », technique d’irrigation économisant l’eau et utilisée dans le monde entier.
Israël est à la pointe des processus de désalinisation de l’eau de mer pour produire de l’eau potable. La recherche agronomique n’est pas en reste. Elle travaille sur des variétés résistantes à l’eau salée. C’est le cas de la variété de tomate « Jahnun ».

Lire la suite sur koide9enisrael