Remaniement: ces tweets que les nouveaux ministres devraient supprimer

Chassé croisé. L’annonce est tombée ce lundi 16 octobre via un communiqué de l’Élysée, soit deux semaines après la démission rocambolesque de Gérard Collomb: quatre ministres font leurs cartons au profit de huit nouveaux arrivants.

Parmi ceux qui entrent au gouvernement, le président de la République pourra notamment s’appuyer sur deux fidèles, les députés La République en Marche Christelle Dubos et Gabriel Attal.

Mais dans sa tradition du “en même temps”, Emmanuel Macron a également recruté à gauche avec l’ancien chef des socialistes au Sénat Didier Guillaume, au centre droit avec le président d’Agir -et ancien membre des Républicains- Franck Riester et au MoDem avec le député Marc Fesneau.Lire la suite sur jforum.fr