Relations avec Israël ? Le Maroc attendra

Les informations selon lesquelles Israël et le Maroc verront bientôt un dégel dans leurs relations semblent avoir été un peu précipitées. Il faudra encore patienter avant d’établir des vols directs entre les deux pays, a déclaré dimanche une source diplomatique à Rabat.

Les informations, qui ont été démenties par la source, prétendaient à tort que les deux pays étaient sur le point d’établir des relations diplomatiques complètes et que les transporteurs israéliens seraient en mesure de voler à travers l’espace aérien marocain.

C’est la deuxième fois ces dernières semaines que des responsables à Rabat doivent démentir des informations sur un accord émergent avec Israël. Il y a trois semaines environ, le Premier ministre marocain Saad Dine El Otmani a déclaré qu’un accord de normalisation n’était pas en vue. « Nous refusons de normaliser les relations avec l’entité sioniste parce que cela ne fera que l’encourager à violer les droits du peuple palestinien », a-t-il dit.

Le Sahara occidental en question

La position officielle de Rabat est que le conflit doit être résolu par la solution à deux États. Jérusalem-Est doit devenir la capitale d’un État palestinien. Israël et le Maroc ont eu brièvement des relations officielles après la signature des accords d’Oslo de 1993. Elles ont pris fin après l’effondrement du processus de paix en 2000.

Selon un conseiller du Premier ministre israélien le mois dernier, un accord pour normaliser les relations Israël-Maroc serait obligatoirement lié à la reconnaissance américaine des revendications territoriales du Maroc sur le Sahara occidental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *