Regardez la danse de la guerre Maori devant Netanyahou

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou, son homologue australien Malcolm Turnbull et la gouverneure générale de Nouvelle-Zélande Patsy Reddy, ont marqué hier mardi le centenaire d’une charge de cavalerie connue sous le nom de « bataille de Beersheva », un tournant de la Grande Guerre qui a précipité la chute de l’empire Ottoman au Proche Orient, et préfiguré la naissance de l’Etat d’Israël.

3 000 touristes australiens et néo-zélandais ont participé à la cérémonie. Ils ont pu entre autre, assister à la Haka Maori, un rituel des insulaires du Pacifique Sud pratiqué lors de conflits, de manifestation de protestation, de cérémonies ou de compétition amicales pour impressionner les adversaires.

L’offensive sur Beersheva qui donnera également son nom à la bataille, dure toute la journée. Elle culmine par la charge audacieuse et réussie d’une brigade de cavalerie australienne épaulée par les néo-zélandais au crépuscule. De façon remarquable, la brigade charge sur les défenses et les mitrailleuses turques. Elle réussit à s’emparer de Beersheva et de ses précieux puits d’eau. La VIIe armée turque, affaiblie à Beersheva, doit entamer un long repli. Le flanc gauche des Turcs est exposé aux futures attaques britanniques.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Regardez la danse de la guerre Maori devant Netanyahou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *