Rapports de l’ONU : Au moins 1.466 Irakiens tués en juin en raison de la violence

Au moins 1.466 Irakiens ont été tués par les conflits armés en juin, en hausse de plus de 40 pour cent par rapport au mois précédent alors que les forces de sécurité ont subi des pertes croissantes qui luttent contre les terroristes de l’Etat islamique, selon les chiffres de l’ONU publiés mercredi.

Le bilan mensuel de mortalité était le plus élevé depuis septembre dernier, et la hausse du mois dernier a semblé être presque entièrement due à des pertes plus élevées parmi les forces de sécurité. Près de 800 soldats et policiers irakiens et des miliciens pro-gouvernementaux ont été tués en juin, plus de deux fois plus que les 366 hommes tués en mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *