Rapport : Netanyahou aurait offert à Lapid de se joindre à la coalition

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a récemment offert à Yesh Atid, le parti du député Yaïr Lapid, une place dans le gouvernement de coalition, selon un rapport publié lundi, suscitant l’indignation du parti ultra-orthodoxe. En effet, les députés de Judaïsme de la Torah rejettent l’offre faite par le Premier ministre et considèrent que l’entrée de Lapid est une « ligne rouge » que Netanyahou ne doit pas franchir. « Cette initiative est comme un coup délibéré de la part de Netanyahou envers la communauté orthodoxe, » a déclaré le ministre de la Santé Yaakov Litzmann.

L’ancien ministre des Finances qui a joué un rôle dans la loi sur la conscription des orthodoxes est également responsable de l’effondrement du précédent gouvernement et a forcé la tenue d’élections anticipées en mars, mais une majorité très mince de seulement 61 députés s’est installée, provocant des rumeurs sur des ajouts imminents au gouvernement.

Toutefois, étant donné l’improbabilité du fait parlementaire (les partis ultra-orthodoxes ont 13 sièges, plus nombreux que Yesh Atid qui n’en a que 11), il est difficile de comprendre pourquoi Netanyahou approcherait Lapid, à moins que d’autres partis aient été courtisés simultanément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *