Ramallah ? Non, le congrès honteux du Parti travailliste britannique

 

Après des mois de crise pour le Parti travailliste britannique dont l’image a été sérieusement entamée par des prises de positions antisémites, le focus des médias s’est concentré sur la fête annuelle du Parti qui s’est tenue ces derniers jours à Liverpool.

Images de la BBC
Images de la BBC

Quatre jours durant lesquels la question israélo-palestinienne a obnubilé les participants.

Les drapeaux palestiniens au congrès du Parti travailliste britannique
Les drapeaux palestiniens au congrès du Parti travailliste britannique

« On se serait cru à un attroupement des militants du Fatah à Ramallah » a commenté l’un des participants, apparemment effaré par la tournure que prennent les événements au sein de son parti.  « On les tacles sur l’antisémitisme, ils font mine de faire amende honorable et sortent la grosse artillerie contre Israël. Ca ne s’arrêtera donc jamais ! » a-t-il déclaré à la BBC.

La présidente de l’Union des étudiants juifs qui le Parti

Par ailleurs, la présidente de l’Union des étudiants juifs a annoncé sa démission du Parti travailliste britannique, invoquant « l’incapacité totale du parti et son manque de volonté politique pour lutter contre l’antisémitisme ».

« Ma position en tant que présidente de l’Union des étudiants juifs signifie que je ne peux pas, de bonne foi, continuer à être membre d’un parti politique qui a délibérément et imprudemment permis à l’antisémitisme d’émerger et, plus inquiétant encore, de prospérer », a écrit Hannah Rose dans une lettre envoyée mercredi à la secrétaire générale du Parti travailliste, Jennie Formby.

« Je salue les efforts de nombreux étudiants juifs qui restent et se battent pour le parti que j’aimerais encore pouvoir appeler ma maison politique. Cependant, tant à titre personnel que professionnel, je ne peux soutenir ou secourir un parti que ses propres députés considèrent comme raciste sur le plan institutionnel », a-t-elle écrit dans sa lettre, publiée dans le Huffington Post UK.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *