Raid de la police autrichienne dans les milieux djihadistes

Dans des raids effectués par la police autrichienne sur des appartements et des mosquées non officielles, 14 individus soupçonnés d’appartenance à l’Etat islamique ont été arrêtés dans les villes de Graz et de Vienne. Parmi les personnes arrêtées figuraient des citoyens ayant immigré en Autriche. Les raids visaient principalement un réseau dirigé par Ebu Tejma, un prédicateur musulman de Bosnie qui a été condamné pour avoir envoyé des jeunes se battre dans les rangs de l’Etat islamique en Syrie (il est emprisonné à Graz depuis Juillet 2016). Selon le ministère autrichien de l’Intérieur, environ 300 personnes ont quitté l’Autriche ou ont été appréhendées alors qu’elles quittaient le pays pour combattre en Syrie. Environ 40 d’entre elles ont été tuées et environ 90 sont retournées en Autriche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *