Qui osera s’attaquer à la Compagnie israélienne d’électricité ?

Les chiffres sont faramineux et ne sont pas toujours connus du grand public. Mais, un hiver sur deux, quand il fait face à des tempêtes hivernales soudaines et dévastatrices, qui engendrent bien sûr des coupures d’électricité, il se pose des questions sur les longueurs des réparations et, plus généralement sur la gestion de la Compagnie d’électricité.

Elie Marvel, le directeur de cabinet du Contrôleur de l’Etat est impitoyable sur les constatations que ses services ont faites. « Premièrement, le déficit de la Compagnie est devenu ingérable, 71 milliards de shekels qui représentent 1/4 du budget actuel de l’Etat. C’est-à-dire que chaque citoyen est engagé sur un remboursement d’environ 9 000 shekels, je dis bien chaque citoyen, et cela comprend les orthodoxes, les Arabes et les enfants. »

« Deuxièmement, et ce n’est pas le moins grave, l’excédent de personnel. Il y a 2 500 employés qui ne servent à rien, c’est-à-dire qu’ils ne font rien, n’ayant aucune fonction, et qui touchent de gros salaires. En additionnant les salaires perçus inutilement, les avantages divers et le paiement des caisses de retraite, cela représente une dépense de 3 milliards de shekels par an que les consommateurs payent directement en honorant leur facture. »

« Le troisième élément, qui représente le nœud du problème, ce sont les implications politiques de tous les partis dans cette société, qui, doit-on le rappeler est une société d’Etat. Tous les partis fricotent avec le Comité d’entreprise, la direction et le personnel non syndiqué. Des hommes politiques très en vue ont créé les bases de leur soutien au sein des quartiers généraux de leur parti parmi les employés de la Compagnie. »

Parce que ces bases ont des ramifications au cœur de la société israélienne, un peu comme dans les grands ports israéliens, quel homme politique serait assez fou pour se priver de cette « manne humaine » qui est redevable aux élus et à l’Etat des conditions exceptionnelles dont elle bénéficie ? Le problème de la corruption politique dont souffre cette Compagnie est inhérent à la société. Qui l’assainira, qui prendra les racines du mal à pleines mains ? Nul ne le sait, mais la société civile doit prendre des mesures à travers ses institutions judiciaires.

2 pensées sur “Qui osera s’attaquer à la Compagnie israélienne d’électricité ?

  • Avatar
    29 octobre 2015 à 16 h 37 min
    Permalink

    Cette com9agnie d’électricité se comporte comme une mafia ainsi que cette classe politique.

    Répondre
  • Avatar
    29 octobre 2015 à 22 h 30 min
    Permalink

    71 000 000000 £ La question est POURQOI CA N A PAS ETE FAIT DEJA quand il s’agit qu’ 1 Juif ne recoit pas plus ce qu il doit recevoir vous voyer tout de suite tous les Juifs le montrer de loin mais si c’est un arabe…coment se fait il avotre avi 71 000 000000 £ pour Israel PETITION POUR ELECTRICIT GRATUIT POUR LES jUIFS COMME CA L4AIPOUR LES Arabe 71 000 000000 donné au terroristes 71 000 000000

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *