Qui a tiré à dix reprises sur Sdérot vendredi soir ?

 

Comme d’habitude, après les tirs de roquettes de vendredi sur Sdérot, aucune revendication à Gaza. Une maison à Sdérot a été soufflée par la détonation. Tsahal a riposté.

On ne saura certainement pas, cette fois encore, quelle organisation terroriste est à l’origine des tirs de roquettes vendredi soir.  Ibrahim al-Madhun, un commentateur proche du Hamas écrivait le soir même sur son comte Twitter : « les tirs de roquettes hors du consensus national aboutissent à des résultats opposés. Nous devons consolider une vision commune du déploiement de la force militaire contre Israël ». Faut-il en déduire que le Hamas n’a pas commandité la salve du soir de Chabbat…ou s’agit-il d’un leurre destiné à brouiller les pistes ?

Reste que Tsahal ne s’encombre pas de telles équations. La bande de Gaza demeure sous le contrôle des islamistes du Hamas, ils sont donc considérés comme responsables de ce qui se trame dans le territoire censé être sous leur contrôle. Selon le porte-parole de Tsahal, les cibles visées en représailles sont les suivantes : un complexe militaire de la force navale de l’organisation, une zone du système de défense aérienne, un site de production d’armes, des installations d’entraînement et des infrastructures souterraines.

Dans la bande de Gaza, des centaines de personnes ont assisté aux funérailles d’Ahmad a-Shahri, qui a été tué lors d’une frappe aérienne dans la région de Khan Yunis samedi. Les Palestiniens ont signalé deux autres blessés graves ou modérés. On ne sait pas encore si a-Shahri, 27 ans, est associé à l’une des factions armées de Gaza.

Netanyahou sous le feu des critiques

En Israël, les opposants à Binyamin Netanyahou n’ont pas tardé à déplorer l’attentisme du gouvernement. Pour Avigdor Lieberman, l’ancien ministre de la Défense, « les tirs d’une dizaine de roquettes le soir du Chabbat sur Sdérot au moment où les familles sont réunies autour de la table du Chabbat est le résultat d’une politique de reddition face aux organisations terroristes de Gaza. La réponse du Premier ministre est en route. Déjà le weekend prochain, des dizaines de millions de dollars en espèces seront remis aux dirigeants du Hamas. L’érosion de la dissuasion israélienne dans le sud encourage nos ennemis dans le nord et en Iran. Monsieur le Premier ministre, Monsieur le ministre de la Défense et les membres du Cabinet, réveillez-vous ».

Yaïr Lapid, le numéro deux de la liste Bleu-blanc a estimé que « le gouvernement devrait réagir avec vigueur et sans hésitation. Il faut employer la force face au terrorisme et non acheter le calme avec des valises remplies de dollars. La politique d’apaisement de Netanyahou a fait faillite ».

Une des roquettes tirées hier a touché une cour privée à Sderot. Les membres de la famille se trouvaient dans un espace protégé dans un bâtiment voisin et n’ont pas été blessés. La structure et les véhicules garés dans la zone ont été endommagés.

L’armée israélienne a détecté au moins dix tirs depuis la bande de Gaza en direction d’Israël. Le système de contrôle du Dôme de fer a intercepté huit roquettes.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *