Question du jour. Les arabes israéliens font-ils carrière dans le hightech?

Longtemps à l’écart du secteur high-tech, fleuron de l’économie locale, les citoyens arabes israéliens sont désormais nombreux à faire carrière dans les hautes technologies. Ou à se lancer dans la création de start-up. En dépit des obstacles et des résistances.
C’est au bout d’une ruelle bordée de cafés et d’échoppes de jus de grenade, à 100 mètres de la basilique de l’Annonciation de Nazareth, que se niche la couveuse. Ce jour-là, Jafar Sabbah fait le pitch de sa start-up, Beam Riders, une plateforme mobile en arabe spécialisée dans les « apps » et les jeux pour les 6-12 ans. Lire la suite sur israelvalley.com