Question au Dr Valley. BDS pourra t-il encore s’acharner sur Sodastream?

 

Philippe Velilla  : « Sodastream illustre toutes les contradictions des entreprises israéliennes disposant d’une capacité d’innovation incontestable, mais devenant rarement de grandes sociétés de taille internationale. Les explications rationnelles (étroitesse du marché intérieur, manque d’investisseurs locaux …) ne disent pas tout d’une réalité économique et politique instable.Lire la suite sur israelvalley.com