Que retenir de nos 8 jours de lumière. Par Sivan Rahav-Meir

Par Sivan Rahav-Meir. Nous avons allumé la huitième bougie de Hanoukka. Que retiendrons-nous de ces huit jours de lumière? Voici ce qu’écrit le rabbin Chaim Navon:

«Mes ancêtres ont été enfermés pendant des centaines d’années dans le ghetto juif de Francfort, qui était bouclé tous les soirs. Un Allemand a demandé un jour à l’un des anciens de la communauté: N’est-ce pas insultant d’être enfermé chaque nuit à l’intérieur du ghetto? Le vieux sage a répondu: Ce n’est pas que nous sommes enfermés à l’intérieur, mais vous qui êtes enfermé à l’extérieur.

À l’époque de la covid 19, une grande partie de notre activité de plein air a été supprimée ou limitée. Nous pouvons choisir comment envisager cela: sommes-nous enfermés à l’intérieur, ou le monde est-il verrouillé à l’extérieur? Lorsque nos portes sont fermées au monde, nous pouvons de nouveau nous souvenir que la maison est le territoire le plus important.

Notre lumière intérieure

La chanson d’Arik Einstein des années 70, «Toi et moi allons changer le monde», est devenue une sorte de mythe en Israël. Einstein était un homme doux et sensible, mais peut-être qu’avant de prétendre changer le monde entier, il aurait mieux fait de se concentrer sur le groupe qui l’entourait à l’époque, et qui avait beaucoup à corriger dans son style de vie.

Avant de changer le monde, il vaut mieux corriger notre personnalité et notre environnement immédiat. Sa chanson «J’aime être à la maison» comporte un meilleur message que «Toi et moi allons changer le monde». La réparation commence de l’intérieur: j’essaierai d’abord de me corriger moi-même et ma famille, d’améliorer mon environnement et, si possible, de faire du bien au monde entier. C’est la dernière étape de la réparation, pas le point de départ. »

Sivan Rahav Meir est une journaliste de renom au sein de la 12e chaîne de télévision israélienne. Chaque jour, elle offre un petit enseignement de Torah. Il est diffusé un peu partout dans le monde dans une dizaine de langues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *