Quand un pays décrète l’interdiction de la Brith Mila, il signifie la mort du Judaïsme

74% des Danois sont favorables à l’interdiction de la Brith Mila. L’argument développé est connu de tous, Juifs et antisémites : « Il faut respecter le droit des enfants. La circoncision ne peut intervenir que lorsque l’enfant est majeur. » « De toute façon, de quoi se mêlent-ils, ils n’ont pas trouver d’autres moyens de nous faire fuir,» a déclaré un membre de la communauté danoise ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *