Quand un dirigeant « modéré » palestinien rend hommage à un terroriste tueur de Juifs

Le dirigeant de l’Autorité palestinienne, Saeb Erekat, soit-disant figure modérée sur l’échiquier palestinien, a rendu visite à la famille de Mazen Aribah à Abu Dis samedi, deux jours seulement après qu’Aribah ait commis une attaque terroriste près de Jérusalem.

Aribah, un officier de renseignement de l’Autorité palestinienne, a blessé par balles deux Israéliens avant d’être tué par Tsahal. En outre, son père a passé cinq ans en prison pour avoir perpétré sa propre attaque à coups de couteau en 1992, et son neveu avait poignardé des Israéliens innocents à Jérusalem en 2002, rapporte Ynet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *