Quand Tsahal se fait piéger par paliwood

Des médias arabes palestiniens ont publié vendredi l’extrait d’une vidéo montrant un soldat israélien semblant frapper et maudire un homme arabe pendant des émeutes organisées le jour même dans Jelazoun, près de Beit El en Judée Samarie.  Mais la vidéo était un montage de propagande, car l’Arabe en question venait non seulement de blesser à la tête un soldat mais avait tenté de subtiliser l’arme d’un autre membre de Tsahal, provoquant une réaction immédiate de l’armée pour empêcher un attentat. Tsahal est malheureusement tombée dans le panneau et a diligenté une enquête contre le soldat du bataillon Nahal Haredi et a annoncé que des mesures disciplinaires seraient prises à son encontre, jouant ainsi le jeu de la propagande palestinienne…On se souvient du cas de David Nahlawi, un soldat de la Brigade Nahal qui arma son fusil lorsqu’il se trouvait dans une situation de légitime défense face à des émeutiers arabes qui s’approchaient de lui afin de le frapper à coup de poings américains. Tsahal l’avait condamné, ce qui avait provoqué un tollé en Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.