Quand Lieberman reparle d’échange de territoires et de population

« Il est important pour nous de garder l’État d’Israël. Sans aucun doute, la solution réside dans un principe de deux États », a déclaré M. Lieberman lors de son intervention à la Conférence de Munich sur la sécurité, tout en évoquant un grand nombre de problèmes liés à une telle initiative. « Il y a un grand malentendu : aujourd’hui, nous avons le projet d’un État palestinien homogène, sans aucun Juif, alors que ce projet nous réserve un État dont 20 % de la population est palestinien. À mon avis, le principe fondamental doit comprendre un échange de territoire et de citoyens. La création d’un État palestinien mononational et d’un État juif binational n’a pas de sens », a déclaré M. Lieberman.

Une pensée sur “Quand Lieberman reparle d’échange de territoires et de population

  • Avatar
    21 février 2017 à 12 h 14 min
    Permalink

    SI si , il a un sens pour les arabes, au moins eux , ils savent ce qu’ils veulent !! et ils le disent ouvertement : 2 Etats qui finiront par un seul , le leur !!!

    Et ISRAEL se pose toujours des questions …..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *