Quand l’Etat islamique accuse le Hamas de pratiquer des tortures à Gaza

Des dizaines de terroristes de Daesh sont retenus dans de très mauvaises conditions dans les prisons du ‘Hamas. Les dernières informations publiées dans la presse arabe parlent de tortures. Le Hamas cherche ainsi à dissuader de futurs candidats potentiels. Daesh à Gaza quant à lui menace de représailles par des tirs de missiles…vers Israël.

Les forces du Hamas ont décidé de monter le niveau de sévérité même envers les Imams liés à l’Etat islamique. Selon des renseignements recoupés par les agences de presse, 120 membres de Daesh croupissent en prison où ils subissent des séances de torture. Le Hamas cherche à découvrir par ces moyens l’identité d’autres membres et les caches des roquettes.

Daesh a même comparé les méthodes du Hamas, en l’accusant de se comporter envers ses sympathisants d’une manière plus cruelle que les Israéliens envers les prisonniers palestiniens. Le Hamas utilise dans ses tortures des électrochocs, des coups de matraques, arrache les poils de barbe, et bat le détenu à coups de planches où sont plantés des clous.

Un gazaoui témoigne: « Le Hamas perd un peu de terrain et de son contrôle ici. Sa force militaire s’en voit affaiblie. Il craint à la fois un ralliement massif de la population vers Daesh et l’ébranlement de son pouvoir à Gaza ». Parallèlement Daesh a tiré 4 roquettes sur Israël : « Un cadeau aux prisonniers palestiniens retenus en Israël et à ceux du Daesh à Gaza » selon ses propos.

Les terroristes du « Bataillon Cheikh Omar El-‘Hadid » comme ils se sont eux- mêmes nommés, menacent de poursuivre leurs tirs si le Hamas ne cède pas à leurs revendications : mettre un terme à la « Houdna », la trêve avec l’état hébreu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *