Quand les « résistants » palestiniens se disent journalistes

L’Office de Presse du Gouvernement a tenu une audition pour le reporter arabe israélien de la chaîne Al-Jazeera, Elias Karram.

Par Walter Ben Artzi

Source : HonestReportingFrance

L’Office de Presse du Gouvernement a révoqué la carte de presse de Karram la semaine dernière après qu’une ancienne interview refasse surface où le chef de bureau d’Al Jazeera à Jérusalem a dit que les journalistes comme lui se tenaient aux côtés des Palestiniens dans leur “résistance” contre Israël. L’audition avait pour but de savoir s’il fallait lui rendre sa carte de presse ou non.

Karram a dit dans un entretien avec la chaîne des Frères Musulmans « Dar Al-Iman » en mai 2016 que « en tant que journaliste palestinien vivant dans une zone occupée ou une zone de conflit, le travail journalistique fait partie intégrale de la résistance et de l’action politique et éducative.

Un journaliste accomplit son rôle dans la résistance grâce à sa plume, sa voix ou sa caméra, parce qu’il fait partie de cette nation et qu’il résiste de sa propre façon” a-t-il ajouté.

 

Lire la suite sur JForum