Quand l’Egypte évoque le terrorisme venu de Gaza

 

Le porte-parole de l’armée égyptienne a admis dans une interview télévisée que, pour limiter le terrorisme dans le Sinaï, l’armée avait détruit plus de 3000 tunnels de terreur et de contrebande à la frontière de Gaza, certains atteignaient 3 km et 30 mètres de profondeur.

L’Égypte a détruit plus de 3 000 tunnels le long de sa frontière avec la bande de Gaza au cours des cinq dernières années, a révélé le porte-parole de l’armée égyptienne Tamer Al-Refai.

Dimanche soir, dans une interview accordée à la chaîne d’information égyptienne privée Extra News, il a déclaré: «En 2015, le gouvernement [égyptien] a décidé de créer une zone tampon le long de la frontière [avec la bande de Gaza]. Ces tunnels ont été utilisés pour menacer la sécurité nationale de l’Égypte, notamment l’infiltration de terroristes, la contrebande d’armes, de munitions, de marchandises, de stupéfiants et de véhicules. Nous avons établi la zone tampon par étapes, car les résidents ont dû être déplacés. Ils ont reçu une compensation. »

Certains des tunnels détruits mesuraient trois kilomètres de long et 30 mètres de profondeur, a indiqué Refai.

Les forces de sécurité égyptiennes poursuivent leurs «actions héroïques pour vaincre les terroristes» dans la péninsule du Sinaï, a-t-il dit, ajoutant que 126 terroristes ont été tués lors de la récente opération militaire sur place.

Des saisies spectaculaires

Pendant l’opération, les forces de sécurité égyptiennes ont saisi différents types d’armes et de ceintures explosives, a déclaré Refai, ajoutant: « Nous avons détruit 630 engins explosifs ».

L’armée de l’air égyptienne a ciblé et détruit 228 cachettes et abris utilisés par des terroristes, a-t-il déclaré. En outre, 116 véhicules à quatre roues motrices ont été détruits et 266 suspects ont été arrêtés.

«Les forces armées [égyptiennes] travaillent sans relâche pour lutter contre le terrorisme et sécuriser nos frontières», a déclaré Refai. «Nous avons marqué de nombreuses réalisations sur le terrain, notamment la destruction de l’infrastructure terroriste.»

L’annonce de la démolition des tunnels le long de la frontière entre la bande de Gaza et l’Égypte est intervenue peu après que les Égyptiens ont annoncé que 15 officiers et soldats avaient été tués ou blessés lors d’opérations antiterroristes dans le Sinaï.

SOURCE : Jérusalem Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *