Quand le terroriste découvre que ses « camarades » sont des mistaravim

Au cours des récentes échauffourées en Judée-Samarie et à Jérusalem, des membres de la presse ont filmé ce qui apparaît comme des fauteurs de trouble arabes. Ce sont en fait des mistaravim.Du 15 juillet au 15 août, Coolamnews publie ses meilleurs articles de l’année écoulée. Article publié le 30/07/2017.

Mais, ô surprise, ils remettent des meneurs aux forces de sécurités israéliennes. Ces hommes, appelés mistaravim sont habillés pour ressembler à des arabes quand ils opèrent en mission d’infiltration. Ils sont issus des services de sécurité israéliens et sont juifs, arabes israéliens, druzes ou bédouins. Ils parlent parfaitement l’arabe, et leur ressemblent physiquement.

Mistaravim veut dire en hébreu « déguisé comme des arabes ». C’est le nom donné aux unités de contre-terrorisme des Forces de défense israéliennes et de la police des frontières. Les mistaravim suivent un entraînement intensif. Il diffère de celui des soldats israéliens ordinaires. Ils apprennent à maîtriser le dialecte et les coutumes arabes. Parfois ils se déguisent pour ressembler à des vieux Palestiniens, à des vendeurs de rue. Dans le cas présent, ils se sont mêlés à des lanceurs de pierres pour mieux les appréhender le moment venu.

Les mistaravim posent un véritable défi pour la poursuite de manifestations aux abords des grandes agglomérations sous juridiction de l’Autorité palestinienne. Ils arrêtent les plus belliqueux des manifestants, les plus actifs.

Ils sèment le doute et la défiance parmi les jeunes Palestiniens, permettant à Tsahal de faire d’une pierre deux coups …

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *