Quand le Premier ministre de Malaisie expliquait son antisémitisme

Mahathir Mohamad était le plus vieux Premier ministre au monde (94ans). C’est un habitué des saillies antisémites. Il ne se contente pas de légitimer l’antisémitisme, il se déclare lui même antisémite et s’en explique toute honte bue…

Kuala Lumpur – Malaisie. “L’antisémitisme est un terme artificiel créé pour faire taire toutes critiques des juifs”, a déclaré le Premier ministre malaisien il y a deux ans de cela. .

“Il y a une race qui ne peut pas être critiquée. Si vous êtes antisémite, il semble presque que vous êtes un criminel”, affirmait en 2018 Mohamad dans une interview accordée à Associated Press, en niant toute haine contre les Juifs en tant que tels.

Mohamad, un antisémite avoué, était encore Premier ministre de Malaisie il y a peu. Avant d’occuper le poste de Premier ministre il fut successivement ministre de l’Éducation, vice-Premier ministre (1976), ministre du Commerce et de l’Industrie (1978), et dirigea plusieurs missions à l’étranger pour attirer les investisseurs.

Peu connu dans le reste du monde, il a une forte influence politique en Asie.

Ses déclarations par le passé

Mohamad est connu pour sa rhétorique antisémite. Il a écrit sur son blog personnel en 2012 que « les Juifs gouvernent ce monde par procuration », a rapporté l’Associated Press.

« 1,3 milliard de musulmans ne peuvent pas être vaincus par quelques millions de juifs », a-t-il déclaré lors du sommet de l’Organisation de la Conférence islamique en 2003 à Kuala Lumpur. « Il doit y avoir un moyen. Et nous ne pouvons trouver un moyen que si nous nous arrêtons pour réfléchir, évaluer nos faiblesses et notre force, planifier, élaborer des stratégies et ensuite contre-attaquer. Nous sommes réellement très forts. 1,3 milliard de personnes ne peuvent pas être simplement éliminés. Les Européens ont tué six millions de Juifs sur 12 millions. »

Il a également dit être « heureux d’être qualifié d’antisémite […] Comment puis-je être autre chose, quand les Juifs qui parlent si souvent des horreurs qu’ils ont subies pendant l’Holocauste, démontrent la même cruauté que les nazis non seulement à l’égard de leurs ennemis mais aussi de leurs alliés. Il faut essayer de tout faire pour arrêter le massacre insensé de leurs ennemis palestiniens. »

Il a écrit dans son livre de 1970 « The Makay Dilemma » que « les Juifs n’ont pas seulement des nez crochus, mais comprennent l’argent instinctivement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *