Quand le pape affirmait que « Dieu a promis la terre sainte au peuple d’Israël »

Est-ce bien le pape Francois qui a prononcé cette phrase ? « Dieu a promis la Terre Sainte au peuple d’Israël ». Le pape François l’a bel et bien déclaré sans ambages  lors d’un discours prononcé au Vatican en octobre 2016.

« Le peuple d’Israël, qui, de l’Egypte, où il a été réduit en esclavage, a marché dans le désert pendant quarante ans jusqu’à ce qu’il atteigne la terre promise par Dieu, » a-t-il dit dans son discours sur le phénomène migratoire.

Son propos intervenait en octobre 2016 avant qu’il ne donne une audience privée au vice-ministre  pour la coopération régionale de l’époque, Ayoub Kara. Au cours de cette rencontre, le pape remerciait Israël pour ses efforts en faveur de sa population chrétienne.

Le pape envoyait un message direct à l’UNESCO, dont le Comité du patrimoine mondial avait approuvé une résolution quelques heures plus tôt, ignorant totalement les liens des Juifs et des Chrétiens avec le Mont du Temple et Jérusalem.

M. Kara a remercié le pape François d’avoir explicitement reconnu les droits d’Israël en Terre Sainte et a ajouté qu’il n’y avait pas de doute que la résolution infamante de l’UNESCO nuisait aussi aux Chrétiens parce qu’elle « déforme les faits historiques et théologiques. »

 

4 pensées sur “Quand le pape affirmait que « Dieu a promis la terre sainte au peuple d’Israël »

  • 9 juin 2021 à 20 h 39 min
    Permalink

    Quel étrange pensée de la réalité divine…Ce dieu là ne peut-être le principe suprême.

    Répondre
  • 9 juin 2021 à 18 h 41 min
    Permalink

    ISRAEL n’aurait pas besoin du PAPE , s’il s’adressait directement à DIEU !!! mais je crois qu’une fois encore , il préfère le Veau d’ Or !

    Répondre
  • 9 juin 2021 à 17 h 05 min
    Permalink

    Il serait temps que ce PAPE sache que le DIEU des Juifs et des chrétiens est le DIEU d’ ISRAEL !!! On dirait qu’il découvre des choses …..qu’il découvre la BIBLE .
    Au lieu de s’accrocher au Dieu Mohamétan , n’y a t-il pas un catho qui le mettre sur les rails !!!

    Répondre
  • 9 juin 2021 à 17 h 02 min
    Permalink

    Seulement voila, le pape est comme Macron avec ses « en même temps ».
    Ce pape veut-être amis avec les rabbins d’Israël, et en même temps amis avec les terroristes ennemis d’Israël.
    Ne vous y trompez pas, Rome est tjs dans le déni au sujet d’Israël qu’il considère comme ayant été évincé de la grâce du Père au profit de l’Eglise Romaine. Cette hérésie n’est pas oubliée et les efforts des papes pour ramener les juifs dans leur giron sont tjs d’actualité.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *