Le Hamas transforme les chiffres du bilan humain de l’opération

Selon le site Ashkel, un seul chiffre reste en tête lorsque les gens discutent de l’opération de Tsahal dans la bande de Gaza : celui des victimes civiles. Les médias et les leaders mondiaux se basent sur les chiffres donnés par les agences onusiennes présentes sur le terrain, mais ce que peu de gens savent est que les chiffres utilisés par l’ONU sont largement basés sur les chiffres du ministère de la Santé de Gaza, autrement dit du Hamas. Si l’armée israélienne n’exclut pas l’existence de pertes civiles – largement dûes à l’utilisation de la population civile comme bouclier humain par le Hamas – elle vise uniquement les terroristes à Gaza et les statistique le prouvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *