Quand le Hamas arrête des lanceurs de roquettes

Le 11 novembre 2016 dans le camp de réfugiés d’al-Shati, les forces de sécurité du Hamas ont arrêté sept salafistes djihadistes affiliés à l’Etat islamique, soupçonnés d’avoir planifié de tirer des roquettes en territoire israélien (al-Alam, 12 novembre 2016). Les salafistes de la bande de Gaza continuent de critiquer la détention de leurs membres par le Hamas. Ils prétendent que le Hamas détient et torture 40 salafistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *