Quand la Norvège donne un blanc-seing à des tueurs de Juifs

L’Ambassadeur de Norvège au Liban, Lene Lind a rencontré mercredi dernier l’un des hauts responsables de l’organisation terroriste du Hamas au Liban, Ali Baraka, pour lui confirmer qu’elle ferait de son mieux pour que le gouvernement norvégien continue de financer les activités des islamistes…

Selon le quotidien du Hamas en Judée Samarie, les Lind et Baraka ont discuté du statut des Arabes palestiniens au Liban, ainsi que des intentions de l’UNRWA de limiter ses services aux réfugiés palestiniens. L’UNRWA, l’organisme des Nations Unies qui travaille avec les descendants des habitants arabes qui ont quitté Israël lors de la guerre d’Indépendance en 1948, a mis en place un protocole qu’aucune autre agence au sein de l’UNHRC n’utilise. Pour convenir à l’agenda de la lutte contre Israël, l’agence de l’ONU permet en effet à ses bénéficiaires d’avoir un statut de réfugiés « à vie », ce qui a pour effet de mettre en accusation Israël plusieurs générations après la guerre de 48, tout en exonérant les pays arabes de ne pas avoir intégré ces personnes. Aucune organisation des Nations Unies n’a été créée pour aider les 850 000 réfugiés juifs qui ont fui ou ont été expulsés des pays arabes à la suite de la même guerre, avec à la clé la perte de tous leurs biens.

L’ambassadeur de Norvège a promis de transmettre à son gouvernement les demandes du représentant du Hamas en vue de poursuivre le soutien économique norvégien à son organisation terroriste. Mme Lind a également « exprimé sa compréhension des souffrances des réfugiés palestiniens au Liban ».

L’ambassadeur a été auparavant responsable de mission adjointe à l’ambassade de Norvège à Tel Aviv entre 2005 et 2009, où elle a également été la «principale liaison diplomatique pour la présence internationale temporaire à Hébron, en Palestine », selon l’ambassade de Norvège.

La Norvège est le deuxième donateur de 27 ONG israéliennes de gauche radicale selon un récent rapport de NGO Monitor publié en fin de semaine dernière. Pour sa part, Ali Baraka a exprimé son plein soutien à la vague de terrorisme arabe qui frappe Israël depuis septembre dernier. Sur sa page Facebook, Baraka a écrit: « la lutte est notre choix et le chemin pour atteindre la victoire, la libération et le retour … Le Hamas est déterminé au droit au retour et à obtenir la libération complète des terres occupées de la mer à la rivière, depuis la Galilée jusqu’au Néguev « .

4 pensées sur “Quand la Norvège donne un blanc-seing à des tueurs de Juifs

  • Avatar
    24 janvier 2016 à 10 h 46 min
    Permalink

    Se faisant, la Norvège ouvre la porte à tous les violeurs et tueurs, c’est technique. Plus tu vas contre Israël, plus tu coupes l’énergie positive qui t’alimente et donc tu ouvres le robinet à tueurs.

    Répondre
  • Avatar
    24 janvier 2016 à 11 h 02 min
    Permalink

    Cette haine pour israel est gratuite,vraiment minable

    Répondre
  • Avatar
    24 janvier 2016 à 11 h 17 min
    Permalink

    je ne pensais réellement pas que la haine et la jalousie faisaient sombrer tant de peuples dans la  » grande folie  » difficile à croire ????

    Répondre
  • Avatar
    24 janvier 2016 à 12 h 37 min
    Permalink

    Avec l’aide D. , bientot la Norvege comme la Suéde connaitront le djihad, leur attitude antisémite changera, mais d’abord la punition !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *