Quand Jeanne Moreau décida de porter l’étoile jaune par solidarité

Paradoxale, rebelle, provocante, elle voulait devenir religieuse et fréquentait les béguineuses. Sa mère était danseuse de cabaret, son père la rêvait fonctionnaire. Ambition contrariée : Jeanne Moreau est devenue une immense actrice, une figure qui a marqué plusieurs générations. Dans l’ouvrage « Jeanne Moreau, l’Impertinente », Jocelyne Sauvard retrace la vie mouvementée de cette élégante Parisienne, à jamais monument du cinéma français. Extrait :

Jeanne Moreau, juive par solidarité. Elle n’est qu’une collégienne quand les Allemands prennent la capitale. Elle assiste impuissante à la disparition de camarades de classe, croise des SS, connaît les files d’attente et les tickets de rationnements. Par solidarité pour ses amies juives, elle décide de porter l’étoile de David.

En 2017, Jeanne Moreau raconte à Mediapart : « Nous étions quatre. La mère de l’une d’elles était couturière. On lui a demandé de nous faire des étoiles jaunes qu’on a cousues sur nos blouses. 

Mon père a été convoqué à l’école, cela a fait un drame. Il m’a donné une claque énorme. Je lui ai demandé : ‘On est juifs ou tu détestes les juifs ?’ Il ne m’a jamais répondu. 
Alors je me suis dit : ‘Peut-être que je suis juive.' » 

Michael Delmar, scénariste et journaliste racontait une anecdote, qui la dépeint toute entière.

Il y a quelques années, je décidai de fêter mon anniversaire en donnant une petite fête, en forme de goûter dominical, où j’invitais une trentaine d’amis. « Impossible, me répond Jeanne, c’est Yom Kippour ». Interloqué par cette excuse extravagante, je lui réponds: « Mais vous n’êtes pas juive! ». « Non, m’explique-t-elle, mais je vais le passer avec Amos Gitaï, car nous préparons un tournage, c’est important pour moi ». Elle s’apprêtait en effet à interpréter le rôle de la mère de l’auteur dans « Plus tard, tu comprendras » tiré du livre de Jérôme Clément, et avait donc décidé de vivre comme une juive quelques semaines avant le début des prises de vues.

Je ne peux m’empêcher de sourire en repensant à cette dame déjà âgée, actrice légendaire poussant la conscience professionnelle jusqu’à jeûner avant le tournage pour mieux éprouver les sentiments du personnage. Voilà, c’était ça « ma » Jeanne, et c’était aussi tous les autres.

Source Journal des femmes et Huffpost

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Quand Jeanne Moreau décida de porter l’étoile jaune par solidarité

  • 4 septembre 2022 à 16 h 35 min
    Permalink

    c est malheureux a dire et meme d en parler, voila si vous vivez a l etranger et malheureusement il y a dece, il n est pas mecesaire, de faire expedier votre corp en ISRAEL, le pays a besoin de vous vivant pour le defendre, pour participer aux eforts,developements. merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *