Quand je vous disais que rien ne sera changé… c’est même le pire qui nous attend. Par Ilan Saada

« Je crois que le Dieu de l’islam décrit dans le Coran est contre le fait de tuer pour des motifs religieux. » Cette phrase assassine a été prononcée par François Hollande, aux Invalides, devant les cercueils moraux des 130 victimes françaises de l’Islam. François Hollande n’a aucune envergure éthique pour juger de la nature des assassins, ni ne possède même le début d’une sagesse pour tenir ces propos outrageants, mais surtout ce qu’il a dit est un abject crachat sur la mémoire des innocents qui sont morts pour que ce triste personnage et sa clique de parasites puissent poursuivre leurs actes orgiaques, gavés de pouvoir et d’argent.

C’est pire que ce qu’a fait Daladier qui était un imbécile croyant en la paix, ou à l’illusion de la paix, à laquelle il a fini par ne plus croire. En effet, quand son avion a atterri à Paris, venant de signer les accords de Munich avec Hitler et Chamberlain à Berlin, il s’est écrié en entendant les Français l’acclamer : quels cons ! Il a eu ce moment de lucidité, qui ne le blanchit pas des 55 millions de morts de la Seconde guerre mondiale, ni lui, ni Chamberlain, ni Pétain, ni tous les autres qui ont fermé sciemment les yeux, mais qui nous permet de mieux juger l’Histoire sur le plan de la pensée des hommes, ou de leur aveuglement.

Mais en prononçant cette phrase, Hollande a livré volontairement les Français pieds et mains liés à la horde barbare qui a terrorisé la capitale française et qui déclenchera désormais de nouveaux massacres à Paris et en France, provoquant bien plus de victimes innocentes, puisqu’il vient de leur signer un blanc-seing. Hollande est pire que Daladier qui avait des motivations absurdes, criminelles, mais néanmoins à la mesure de la faiblesse humaine.

Des écrivains français, bouleversés par la nonchalance destructrice – et manifestement volontariste de Hollande – ont publié un manifeste sur le Monde : «  Cela n’a rien à voir avec l’islam ! Mais non bien sûr ! Des tueurs qui mitraillent au cri d’Allah Akhbar, ça n’a rien à voir avec l’islam. L’Etat islamique non plus n’a rien à voir avec l’islam, » se demande en colère Olivier Rolin avant d’ajouter « ce doit être une erreur de traduction. Soyons sérieux, affirme le romancier, le djihadisme est sans doute une maladie de l’islam, mais il entretient précisément avec cette religion le même rapport incontestable qu’une maladie a avec le corps qu’elle dévore, » souligne-t-il.

Je pense que ce qui déroute le plus, c’est que Hollande soit sorti des chemins de la circonspection domptable, de la compréhension humaine, des chemins de la vie pour rejoindre celui de l’inexistence… mais une inexistence dangereuse pour son pays puisqu’il détient le pouvoir suprême. Je ne comprends pas que les Français ne soient pas dans les rues, je ne comprends pas que la police et la justice ne lui ôtent pas ses prérogatives. Quoi, aucune démarche constitutionnelle n’est possible contre ce monstre ? Sous quelle démocratie vivent-ils pour qu’aucun processus légal ou même populaire ne soit entrepris ? Il faut avouer que la police et la justice ont toujours été aux ordres, comme en 1942, mais le peuple de France, lui, est-il à ce point engourdi ? S’étiole-t-il dans son égoïsme comme une péripatéticienne dans un lupanar ?

Dans le fond, Hollande symbolise les temps modernes, il en est même l’emblème typique : l’acceptation du mensonge ambiant, le « je-m’en-foutisme ou après moi le déluge », d’une civilisation à qui tous les hommes de pouvoir, politique, religieux, philosophique, littéraire, éducatif, syndicaliste, et surtout le monde de la mode, du showbiz et de la publicité, parce qu’il est le plus voyant, le plus immédiat, lui ont fait perdre le sens de la vie. Si tu te vides de Dieu, tu te remplis du mal, dit le Talmud. « Si je vous échange ce baril de musulman contre deux barils de chrétiens… non, je garde mon musulman, il lave mois blanc (forcément) mais porte paraît-il un message d’amour. » La plaie de cette humanité.

6 pensées sur “Quand je vous disais que rien ne sera changé… c’est même le pire qui nous attend. Par Ilan Saada

  • Avatar
    30 novembre 2015 à 18 h 25 min
    Permalink

    un peteux, un peureux , un mange merde
    mais quel discours voulez vous qu’il ait , si ce ne sont les paroles reuses et vides de sens a son image

    Répondre
  • Avatar
    30 novembre 2015 à 18 h 35 min
    Permalink

    Cet homme a à la place de son cerveau de la bouillie. Il se sent déjà en période électoral . Donc il ne doit pas se mettre à dos les musulmans de France

    Répondre
  • Avatar
    30 novembre 2015 à 19 h 33 min
    Permalink

    On ne peut pas lui en vouloir, politiquement , il est à bout de course et il n’a fait que démontrer, en cette fin de mandat d’avant 2017, son incompétence. Une seule initiative sera portée, à son actif : le mariage des homosexuels, dans sa généreuse contribution à la morale ‘le mariage pour tous’. Comment pouvait-il en être autrement, avec ce personnage, qui pense plus à ses prochaines conquêtes féminines qu’à son pays ? N’oublions pas qu’il n’a jamais été un brillant politicien et qu’il n’est devenu président que par dépit des français, contre Sarkozy. Élu par erreur, par des français qui voulaient le changement, ils ont hérité d’un monsieur normal, d’une inexpérience démoralisante, mais surtout d’une indécision criminelle, car il change sans cesse de cap et retourne sa veste sans aucune dignité (dernière en date, la vente des portes hélicoptères Russes à l’Égypte, après braderie sur le prix, puis ensuite appel désespéré à Poutine, pour qu’il participe et intervienne en appui des troupes françaises), après sa décision de bombarder l’ETAT islamique qu’il a volontairement provoqué, provoquant un conflit dont la France n’avait pas besoin, pour aboutir aux attentats de Paris. Alors, qu’il n’est même pas capable d’entrevoir les subtilités des jeux qui se jouent entre iraniens et Arabie saoudite,Turquie, Qatar, interposés, essayant maladroitement de tenter de faire malgré tout des affaires avec les uns et les autres…. Qu’attendre au final de cet individu qui n’a connu que l’ENA et les administrations où l’argent du contribuable semble ne servir qu’ à enrichir les politiciens et tant pis pour le 2000 milliards de dettes , la gauche caviar s’empiffre , donc tout va bien. de toute façon il est le digne héritier de Jaures et Blum, qui revendiquaient avant guerre le désarmement unilatéral de la France pour mieux arrêter les futurs guerres , rien à attendre de cet individu, si ce n’est plus d’attentats qu’il provoquera soit par bêtise, soit par calcul, (ce qui est peut être encore plus grave), partant de l’adage, que chaque attentat fait remonter sa côte et celle de son parti, d’où le nouveau personnage qu’il s’est créé : « homme de guerre », seulement tout le monde n’est pas Napoléon ou Churchill et il va vite s’apercevoir , qu’une guerre où qu’elle soit, finit par provoquer la mort de ses petits soldats, un avion finira par être abattu ou à se scratcher…. c’est malheureusement l’issu prévisible qui va se produire ce qui le contraindra à augmenter les effectifs militaires et les frappes, pathétiques et stupides…..

    Répondre
    • Avatar
      30 novembre 2015 à 21 h 53 min
      Permalink

      Une précision à propos de Léon Blum : il ne revendiquait nullement le désarmement de la France, bien au contraire : il a lancé – ce que n’avait fait aucun des gouvernements précédents – un programme de réarmement, pas très populaire ni à gauche ni à droite, en raison du climat pacifiste qui prévalait alors dans pratiquement tous les milieux. Mais le temps lui a manqué : alors que Goering avait bénéficié de quatre années pour son plan de réarmement ( le plan Goering ), Léon Blum a disposé de moins de deux ans. Et il n’était plus au pouvoir depuis de nombreux mois lorsque la guerre a éclaté.

      Répondre
  • Avatar
    1 décembre 2015 à 2 h 30 min
    Permalink

    Hollande a déclaré qu’il serait impitoyable après la boucherie du 13 Novembre. En fait il aurait du dire PITOYABLE.

    Répondre
  • Avatar
    1 décembre 2015 à 8 h 30 min
    Permalink

    http://www.assemblee-nationale.fr/13/evenements/Ceremonie_quatre-vingts/leon-blum.asp

    Désolé pour Blum et Jaurès , mais il est connu que seul degaulle fraîchement nommé général demandait la modernisation de l’armée , fabrication massive de tanks et avions , si’ l n’obtiendra pas (attendus du procès Pétain)… Les socialistes pacifiques naïfs ont été aveuglés par leur idéologie, comme le sont aujourd’hui les mêmes gauchistes par le monde arabe….. Cordialement…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *