Quand Ehoud Olmert se faisait punir en prison

 

L’ancien Premier ministre israélien a purgé en 2016 une peine de 26 mois de prison pour diverses affaires (Talanski, Hollyland). Ehoud Olmert a écopé d’une punition exceptionnelle durant sa détention. 

L’incident s’est déroulé il y a presque quatre ans dans une aile carcérale voisine de la prison de Maassiyahou, où était détenu Ehoud Olmert et d’autres personnalités. Olmert assistait à un échange plutôt vif entre un gardien et un détenu. Estimant que le gardien outrepasse ses droits, il décide d’intervenir. Mais l’ancien Premier ministre perd son sang-froid et s’exprime de manière inappropriée. Il insulte vertement le fonctionnaire. Le gardien n’apprécie pas et en réfère à sa hiérarchie.

Cette dernière décide de statuer en interne sur le comportement inadapté d’Ehoud Olmert. La sanction tombe : il sera privé de visite familiale durant un mois. Les visites régulières de ses avocats ont cependant été maintenues comme le stipule la loi.

Jusqu’à cet incident, la conduite du détenu numéro 1 de la prison Maassiyahou avait été qualifiée d’exemplaire. Les services pénitentiaires ont indiqué pour tout commentaire qu’il « n’existait pas de détenus VIP et que tous bénéficiaient du même traitement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *