Publication antisémite en France: 20 000 euros d’amende

Le tribunal correctionnel de Lyon a rendu sa décision après une publication antisémite : l’un des leaders du groupuscule d’extrême droite, Steven Bissuel, est condamné à 20 000 euros d’amende pour “provocation à la haine raciale et à la violence en raison d’une origine ethnique, en état de récidive légale”. En janvier 2015, il publiait sur les pages Facebook et Twitter du GUD le dessin d’une fausse publicité Oasis avec des fruits marqués d’une étoile jaune pour les 70 ans du camp de concentration d’Auschwitz.

Le parquet réclamait six mois de prison ferme et la confiscation des saisis lors de la perquisition : matraque électrique, réplique de pistolet Beretta, lampe à décharge électrique et ordinateur. Mais c’est au portefeuille que le tribunal de Lyon a finalement infligé la peine. Le chef du Bastion Social (ex-GUD), Steven Bissuel, a été condamné à 200 jours-amende à 100 euros, soit 20 000 euros d’amende.

Publication antisémite
Publication antisémite

En cas de défaut de paiement, les jours-amendes peuvent se transformer en jour de prison. Poursuivi pour “provocation à la haine raciale et à la violence en raison d’une origine ethnique, en état de récidive légale“, et “apologie de crime contre l’humanité”, Steven Bissuel n’a été condamné que pour le premier chef d’accusation, le second étant sous le coup de la prescription.

En janvier 2015, il publiait sur les comptes Facebook et Twitter du GUD une fausse publicité d’Oasis. Intitulé “Shoasis”, un dessin représentait des ananas marqués d’une étoile jaune et de tenus de prisonniers en référence aux déportés dans les camps de concentration. Dessous, il était écrit “teneur garantie : 6 millions au Zyklon B. Joyeux anniversaire Auschwitz. 70 ans de business, ça commence à faire”.

Interrogé par l’AFP, Steven Bissuel a déclaré qu’il ferait appel de la décision. “Je n’ai pas confiance dans la justice de mon pays. C’est une décision politique ; donc je constate et j’accepte” a-t-il ajouté. Le leader du Bastion social doit également régler 1 500 euros de frais de justice et 3000 euros de dommages et intérêts à la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA). Par ailleurs, l’homme est toujours sous contrôle judiciaire pour “violences aggravées” en marge du concert “No racism, no sexism, no fascim”.

Source: lyoncapitale

4 pensées sur “Publication antisémite en France: 20 000 euros d’amende

  • 25 août 2018 à 7:48
    Permalink

    on se voit mal, faire la fine bouche, pour une fois que la justice française fait son travail. Mais il nous faut espérer qu’elle va maintenant s’attaquer à ces sites de grande visibilité (yahoo.com, youtube, etc.), dont c’est à n’en pas finir et pour « faire monter l’audimat », qu’ils laissent affichées des insanités qui tombent manifestement sous le coup de la loi

    Répondre
  • 25 août 2018 à 8:39
    Permalink

    Je suis très contente que la France réagisse.

    finalement…………………….

    Répondre
    • 27 août 2018 à 12:40
      Permalink

      DUCHENE votre réaction me fait un peu penser à celle de Stefan Zweig, qui au motif que l’Italie fasciste avait accueilli en 1933 cinq cent juifs réfugiés d’Allemagne tandis que la France en accueillait… plus de vingt mille se sentit obligé de se fendre d’un « wunderbar Mussolini ». Nous sommes nous aussi très contents que pour une fois une justice qui est notoirement un des hauts lieux du « vieil antisémitisme » fasse son travail. Mais nous attendrons encore un peu pour en votre compagnie chanter cocorico… si vous le voulez bien

      Répondre
  • 30 août 2018 à 8:20
    Permalink

    (suite) l’hypothèse selon laquelle « la France » -je laisse ici de côté la généralisation que comporte un tel terme, ou le risque de tirer des conclusions sur la base d’un cas isolé- est catégoriquement infirmée par ce qui suit : ce jugement à eu droit au… service minimum, en termes de publicité. Et http://www.coolamnews. com est même un des rares sites, à y avoir accordé la place à laquelle on était a priori en droit de s’attendre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *