Projet de loi en faveur des femmes qui perdent leur bébé

Un projet de loi visant à assouplir les conditions d’aides sociales des femmes qui font une fausse couche vient d’être validé en Comité Ministériel. Il s’agit de ne plus prendre en compte la différence entre les seuils légaux et médicaux concernant la fausse couche. Aujourd’hui, les médecins considère qu’une fausse couche donne lieu à un enfant mort-né à partir de la 22è semaine, contre la 26è semaine légalement. Les femmes disposeront des prestations sociales afférentes dans tous les cas si la loi est votée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *