Procès en appel pour la filière djihadiste dite « de Strasbourg »

Sept membres de la filière djihadiste dite « de Strasbourg », dont le frère de l’un des kamikazes du 13 novembre 2015, sont jugés en appel à Paris à partir de demain, à la demande du parquet. Le ministère public avait fait appel après la condamnation des sept Alsaciens à des peines de six à neuf ans de prison ferme en juillet dernier, en première instance. Le tribunal n’avait pas suivi les réquisitions, qui allaient jusqu’à dix ans de prison, la durée maximale prévue pour le délit d’ « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». Le procureur avait justifié cette sévérité par l' »extrême dangerosité » selon lui des prévenus, âgés d’une vingtaine d’années, poursuivis pour un séjour en Syrie entre décembre 2013 et avril 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *