Primaires travaillistes: tension maximale au sein du parti

Dimanche, quelque soixante-mille adhérents du Parti travailliste choisiront la liste des candidats pour les élections. Ces primaires auront rarement été aussi tendues par le fait que les candidats qui s’affrontent devront obligatoirement se placer dans les cinq à sept premières places pour espérer entrer ou revenir à la Knesset. Ce qui veut dire que beaucoup de visages de ce parti ne seront plus sur les bancs lors de la prochaine législature.Lire la suite sur lphinfo.com