Pression arabe contre Charlie Hebdo en…Israël

Un député arabe du parti Raam-Taal-Mada, Masoud Ganaim, a averti le Premier ministre B. Netanyahu et la chaîne de librairie Steimatzky qu’ils seraient responsables des conséquences de la vente du journal Charlie Hebdo. Sous la pression, Steimantzky a décidé d’annuler l’événement de lancement de la vente du journal satirique, qui devait avoir lieu à Ramat Gan. La vente du journal sera aux dernières nouvelles proposée aux Israéliens malgré les pressions musulmanes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.