Pression arabe contre Charlie Hebdo en…Israël

Un député arabe du parti Raam-Taal-Mada, Masoud Ganaim, a averti le Premier ministre B. Netanyahu et la chaîne de librairie Steimatzky qu’ils seraient responsables des conséquences de la vente du journal Charlie Hebdo. Sous la pression, Steimantzky a décidé d’annuler l’événement de lancement de la vente du journal satirique, qui devait avoir lieu à Ramat Gan. La vente du journal sera aux dernières nouvelles proposée aux Israéliens malgré les pressions musulmanes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *