Première: l’UE suspend le financement d’un organisme lié au BDS

Une organisation liée à  BDS a perdu le financement de l’Union européenne pour avoir refusé de renoncer à ses liens avec des groupes terroristes palestiniens.

C’est la première fois que Bruxelles retire des fonds pour une ONG palestinienne. A plusieurs reprise ces dernières années, Israël avait tiré la sonnette d’alarme. Certaines ONG servent parfois de couverture à des organisations terroristes. D’autres sont de connivences avec les factions armées palestiniennes et prônent l’action armée contre Israël.

Un organisme palestinien promouvant le boycott mondial d’Israël a perdu son financement de l’UE après avoir refusé de renoncer à ses liens avec des groupes palestiniens liés au terrorisme.

Nouvelles lignes directrices en matière de financement

Bruxelles a informé Badil, qu’elle suspendait son don annuel de 1,7 million d’euros (1,9 million de dollars) à l’organisation. Une suspension qui s’étendra sur une période de trois ans. Badil se dépeint comme « une organisation indépendante à but non lucratif de défense des droits de l’Homme. Nous sommes engagés dans la protection et la promotion des droits des réfugiés palestiniens et des personnes déplacées », est-il stipulé sur leur site.

C’est la première fois que l’UE retire des fonds d’une ONG palestinienne pour son refus de rompre les liens avec des groupes terroristes.

La décision a été prise conformément aux nouvelles lignes directrices en matière de financement adoptées par l’UE fin 2019.

Une pensée sur “Première: l’UE suspend le financement d’un organisme lié au BDS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *