Première cérémonie du Jour du souvenir des soldats tombés pour Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a partagé son histoire personnelle avec les familles endeuillées. « Je connais votre douleur. Trente-neuf ans après la mort de mon frère (dans le combat), la douleur n’est pas calmée. La douleur ne s’est pas calmée  chez mes parents, jusqu’à leur dernier jour… Peuvent-ils reposer en paix. »

En ce qui concerne les familles endeuillées, il a ajouté : « Ce jour-là, je me joins à votre chagrin. Aujourd’hui, une nation fière baisse la tête devant son drapeau en reconnaissance de ceux qui sont tombés, juifs, chrétiens, musulmans, druzes et circassiens « .

A 20 heures, une sirène d’une minute sonnera à l’échelle nationale et immédiatement après, la cérémonie annuelle commémorative du Jour du Souvenir se tiendra au Kotel à Jérusalem en présence du Président Rivlin et du chef d’état-major de Tsahal le général Gadi Eizenkot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.