Premier rapport de la police sur le chauffeur arabe retrouvé mort : Pas de trace de violence

Hassan Youssef, le conducteur de bus de la compagnie Egged, retrouvé mort la nuit dernière ne portait aucune trace de violence, indique un premier rapport de la police. Toutefois, afin de répondre aux demandes de la famille et de faire taire les rumeurs d’assassinat, son corps sera transféré à l’institut médico légale d’Abou Kabir, pour un examen croisé, en présence des représentants choisis par les proches du défunt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *