Prêche de haine à la mosquée Al-Aqsa

De manière totalement incompréhensible, les autorités israéliennes ont autorisé le sheikh antisémite Akrameh Sabri à accéder à la mosquée Al-Aqsa pour y prononcer un sermon à l’occasion du premier vendredi du Ramadan. Le président du Haut conseil islamique a pu ainsi une nouvelle fois déverser sa haine contre Israël et les Juifs, impunément assis à l’endroit le plus sacré du peuple juif.Lire la suite sur lphinfo.com