Poutine surprend Netanyahou avec les fêtes de Pourim

(Vidéo-traduction en français) Vladimir Poutine innove à chaque rencontre avec le Premier ministre israélien. Alors qu’il accueillait à Moscou pour la cinquième fois en 1 an, Binyamin Netanyahou, le président russe l’a accueilli en lui souhaitant ainsi qu’au peuple d’Israël de bonnes fêtes de Pourim. Netanyahou semble alors agréablement surpris par l’attention portée au calendrier juif, du maître du Kremlin. Au cours de la visite précédente du chef du gouvernement israélien et de son épouse, Vladimir Poutine les avait emmenés à un spectacle au Bolchoï.

11 pensées sur “Poutine surprend Netanyahou avec les fêtes de Pourim

  • 10 mars 2017 à 8:35
    Permalink

    Rapprochement constant entre les deux hommes…

    Répondre
  • 10 mars 2017 à 9:22
    Permalink

    Fier d’Israel et de son premier ministre

    Répondre
  • 10 mars 2017 à 9:32
    Permalink

    Qu’on les aime ou pas, Poutine et Bibi sont les grands dirigeants de ce début de siècle, avec peut être le roi du Maroc, discret mais impressionnant de précision politique

    Répondre
  • 10 mars 2017 à 10:01
    Permalink

    Gag sameah à tout notre peuple juif etvsurtout a TSAHAL

    Répondre
  • 10 mars 2017 à 10:28
    Permalink

    Une très belle amitié Bravo !!!

    Répondre
  • 10 mars 2017 à 10:37
    Permalink

    Attention les russes ont tués des juifs souvenons nous des pogroms !

    Répondre
  • 10 mars 2017 à 11:24
    Permalink

    Le Premier ministre Binyamin Netanyahu n’a apparemment pas voulu discuter de certains problèmes nationaux importants lors d’une réunion jeudi avec le président russe Vladimir Poutine au Kremlin.

    Après avoir prononcé des déclarations lors d’une conférence de presse, les deux dirigeants se sont réunis pour une réunion à huis clos, au cours de laquelle le sujet d’Amona et la crise de la coalition avec la maison juive ont été soulevés.

    La Maison Juive, qui a exigé du Premier ministre qu’il remplisse sa promesse de construire une ville de remplacement en Samarie pour les 42 familles expulsées d’Amona en février, a menacé mercredi de voter contre un projet de loi de la presse poussé par Netanyahu s’il ne respecte pas son engagement.

    Mais lorsque la question a été soulevée par Poutine, Netanyahu a cherché à changer de sujet.

    « Je suis venu aujourd’hui pour parler des questions importantes et des événements en Syrie », aurait déclaré Netanyahu. – Parlons de quelque chose de sérieux.

    Répondre
  • 13 mars 2017 à 6:21
    Permalink

    …oui parlant de quelque chose de sérieux…Pourim Saméa’h!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *