Le Kremlin a nié que Vladimir Poutine envisage de démissionner en tant que président russe alors que certains milieux proches émettent l’hypothèse qu’il souffrirait de maladie neurologique et pourrait démissionner dès janvier. Lire la suite sur jforum.fr