Poutine et Obama d’accord sur rien sauf pour critiquer Israël

Il est vraiment difficile de distinguer un sujet de politique international sur lequel les Présidents Américains et Russes actuels s’entendent. Heureusement que le conflit Israélo-Palestinien existe car il constitue le plus petit dénominateur commun de l’entente des grandes puissances. V. Poutine a aujourd’hui appelé « à la fin de l’humiliation et de l’oppression dont sont victimes les Palestiniens » et a condamné les nouvelles constructions en Judée-Samarie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *