Pourquoi l’ex chancelier autrichien est en Israël une semaine par mois ?

 

 

Comment aurait-on pu imaginer une telle (r)évolution à savoir qu’un ancien chancelier autrichien soit nommé président d’une start-up israélo-autrichienne sise dans un kibboutz , un kibboutz religieux-sioniste qui de plus se vante d’avoir en son sein une Yeshiva…

Et pourtant cette histoire est bien réelle ! Christian Kern démissionnaire de sa fonction de Chancelier en décembre 2017 vient d’être nommé il y a un mois à peine PDG de « FSIGHT », un nouvel emploi qui l’oblige à passer une semaine par mois dans le nord d’Israël, au kibboutz « Ma’ale Gilboa », afin de superviser le projet pilote auquel participent de grandes entreprises énergétiques israéliennes et européennes.

« FSIGHT » est une plateforme qui s’est donnée comme mission d’optimiser dans un futur le plus proche possible, une des formules nécessaires et suffisantes pour arriver à fournir dans un premier temps à ses clients israéliens, (vous et moi), l’électricité la moins chère possible, laquelle stockée dans des batteries personnelles pourrait éventuellement se vendre, s’il y avait surplus, à qui en aurait besoin.

Et le puzzle de commencer à se reconstituer… lorsque l’on sait qu’avant de devenir chancelier, Christian Kern avait travaillé dans la plus grande entreprise d’électricité autrichienne, la société « Verbund » dont il avait été le directeur et Eveline Steinberger-Kern, son épouse de vouloir l’accompagner pour développer et concrétiser sa vision d’une gestion intelligente de cette technologie israélienne déjà reconnue du monde entier comme le top plus ultra en la matière !

Et Christian Kern d’expliquer : « Juste un minimum de logique est nécessaire pour gérer la consommation d’électricité de manière à vendre au plus haut et acheter au plus bas et à ce sujet l’intelligence artificielle peut être un facteur intéressant, appliqué au secteur de l’énergie.

Un secteur de l’électricité qui n’existe pas encore

Pour être parfaitement honnête, la plateforme de « FSIGHT » a été conçue pour être utilisée dans un futur secteur de l’électricité qui n’existe pas encore. !

Sa mise en œuvre dans la plupart des pays dépend des développements technologiques et réglementaires, déclare monsieur Kern, conscient du nombre d’obstacles restant à surmonter, mais il pense que la technologie avance rapidement et que les problèmes seront bientôt résolus. Ainsi de déclarer : « Je suis plutôt optimiste, car le prix des batteries a bien baissé ces deux dernières années, passant de 2.000 à 250€ pour un engin d’un kilowatt/heure et déjà vendues en Autriche, en Australie, en Turquie, en Hongrie, en France et en Israël, le nombre des demandes augmente d’une  façon exponentielle qui devrait se poursuivre au cours des 10 prochaines années et… faire baisser notablement le prix de l’électricité de plus de 20%

« La plate-forme « FSIGHT » est un excellent exemple d’utilisation de ces technologies, en particulier de panneaux solaires installés sur tous les toits israéliens (mais aussi palestiniens) grâce à notre brillante équipe » se félicite Christian Kern.

Cette drôle de start-up fondée en 2015 qui ne compte actuellement que 18 employés, a commencé par lever 7 millions d’€ il y a peu et en collecte actuellement 25 millions de plus dans le cadre d’une opération menée par le fonds européen d’investissement.

 Quelle belle réussite que celle de ce « Kibboutz, Start-up israélo-autrichienne » pour qui les sociétés énergétiques autrichiennes « Verbund » et « Andritz », les sociétés israéliennes « R&D Energy » et « Dalia et Wien Energie », la Société turque « Enerji SA » et la société hongroise « NKM »… ont toutes déjà versé sans sourciller quelques milliers d’euros par an juste pour avoir le droit de participer à ce projet pilote et pouvoir le commercialiser lorsque ladite plateforme sera enfin réellement opérationnelle.

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *