Pourquoi Federica Mogherini ne viendra pas ce dimanche en Israël ?

 

La ministre des Affaires étrangères de l’Union européenne, Federica Mugrini, a annulé son arrivée en Israël prévue pour ce dimanche, après que le Premier ministre israélien ait refusé de la rencontrer. Une première en la matière.

Nuages  en vue  entre Jérusalem et Bruxelles. Ce n’est pas une crise mais un coup de semonce. La déléguée aux Affaires étrangères de l’Union européenne avait été  invitée à participer lundi au congrès de l’organisation juive américaine AJC (American Jewish Committee). Federica Mogherini souhaitait profiter de sa présence en Israël pour rencontrer Binyamin Netanyahou. Ce ne sera pas le cas.

Le chef du gouvernement israélien a prétexté « un emploi du temps trop chargé », pour une rencontre ce dimanche. Un motif diplomatique bien connu pour éviter de dire non. Le message a été reçu 5/5 à Bruxelles. Mogherini a finalement annoncé qu’elle renonçait au voyage.

Il faut dire que la représentante européenne ne lésine pas sur les déclarations hostiles à Israël. Des positions qui n’ont évidemment pas échappé au Premier ministre israélien. Aussi, il a décidé cette fois-ci de ne plus faire la sourde-oreille.

Federica Mogherini : Un lourd passif anti-israélien

La dernière déclaration en date de la porte-parole de Mogherini à propos des concerne les intentions affichées des Mollahs iraniens d’augmenter leur capacité à enrichir l’uranium en accroissant le nombre de ses centrifugeuses.

« Après une première évaluation, les mesures annoncées (par l’Iran : ndlr) ne constituent pas en soi une violation de l’accord (JCPOA). Toutefois, à ce stade particulièrement critique, ils ne contribueront pas à renforcer la confiance dans la nature du programme nucléaire iranien (…) Nous continuerons à respecter les engagements pris dans le cadre de l’accord sur le nucléaire tant que l’Iran continuera à respecter les siens », a-t-elle assuré.
« Nous nous préparons à défendre les intérêts européens (contre les sanctions américaines) et à préserver l’accord », a-t-elle ajouté. « Nous allons faire le maximum», a assuré Maja Kocijancic.»

Auparavant, Mogherini avait critiqué officiellement la réaction « disproportionnée » de Tsahal face aux émeutes télécommandées par le Hamas à la lisière de la bande de Gaza. Elle avait, en outre, tenté une explication malheureuse. Si les violences redoublent, c’est en raison du transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, avait-elle justifié en substance.

Sauf que le Hamas n’a pas attendu ce transfert pour provoquer des attentats en Israël depuis plus de 20 ans. Binyamin Netanyahou est passablement agacé et le fait savoir. Ce dimanche, il sera probablement « très occupé ». Afin d’ éviter un camouflet à Jérusalem, la représentante européenne a préféré passer son chemin. Seulement pour cette fois ?

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

2 pensées sur “Pourquoi Federica Mogherini ne viendra pas ce dimanche en Israël ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *