Pourquoi Bennett n’a pas pris Poutine au téléphone ?

La rencontre entre le Premier ministre israélien Naftali Bennett et le président russe Vladimir Poutine, qui s’est déroulée vendredi après-midi dans la ville de Sotchi s’est prolongée. Bennett a reporté son retour en Israël et est resté passer le chabbat en Russie avec son équipe.

La rencontre entre les deux hommes devait durer une heure Ils se seront parlés cinq heures durant. Mais l’heure tournant, il n’était plus possible pour la délégation israélienne de regagner Jérusalem avant l’entrée du chabbat. Il fut donc décider de prolonger d’un jour le séjour en Russie. Mais le téléphone a retenti plus d’une fois ce jour là.

Samedi, au beau milieu des célébrations du chabbat, le téléphone sonne. Poutine veut parler au Premier ministre Bennett. Le secrétariat du Premier ministre israélien explique aux russes la situation. Bennett respecte le chabbat et ne décroche son téléphone que pour les questions urgentes.

Chaque samedi, le même scénario se répète. Les assistants de Bennett rejettent les appels reçus pendant le chabbat de hauts dirigeants et des responsables israéliens. Tout le monde reçoit une réponse similaire : le Premier ministre israélien ne parle au téléphone le samedi que de questions qui ne peuvent être reportées.

Le président russe a respecté la demande du Premier ministre israélien. Dès la sortie du chabbat à Sotchi, Poutine a rappelé Bennett. Il s’est enquis de son bien-être après le week-end et l’a remercié pour leur rencontre qu’il a qualifiée de « bonne et approfondie ». Le Premier ministre Bennett a remercié le président russe pour sa chaleureuse hospitalité et pour leur rencontre « qui contribuera à renforcer les liens entre les deux pays ».

Par ailleurs, le président Poutine a invité le Premier ministre et son épouse à visiter la ville de Saint-Pétersbourg. Bennett a accepté l’invitation et a répondu qu’il serait heureux de  s’y rendre à la première occasion.

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.