Pour un tiers des Français, « une situation raciste peut se justifier »

Les résultats d’un sondage commandé par La Fondation du judaïsme français révèlent une France de la méfiance. Un tiers des Français « considère qu’une situation raciste peut se justifier ». Un Juif sur dix dit avoir été personnellement victime d’une agression physique. Quant aux musulmans, 41% d’entre eux disent avoir essuyé personnellement des remarques ou des insultes… Ariel Goldmann, président de la Fondation du judaïsme français, assure « avoir hésité » à rendre publique cette enquête et dit avoir attendu la fin de la campagne électorale. Et d’expliquer : « Cette étude n’est ni accusatrice, ni généraliste. Elle est une mesure des maux qui nous rongent en tant que Français. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *