Pour Poutine, l’Europe n’a pas d’avenir

Le président russe Vladimir Poutine a appelé à ne pas suivre l’expérience européenne dans le domaine migratoire qui, selon lui, laisse à désirer rapporte le site Sputnik.

Le numéro un russe a fait ce constat lors d’une réunion du Conseil pour les relations interethniques dans la ville russe d’Astrakhan, le 31 octobre.

Pour justifier sa déclaration, M. Poutine a noté les crimes graves commis par des migrants arrivés en Europe du Proche-Orient et de l’Afrique. En particulier, il a rappelé le cas de viol d’un petit garçon en Autriche par l’un des migrants dont la condamnation a été finalement annulée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.