Pour Poutine, la livraison de missiles à l’Iran ne constitue « aucune menace » pour Israël

Le Premier ministre israélien, Binyamin Netanyahu, a fait part mardi à Vladimir Poutine de sa « consternation » après la décision du président russe de livrer des missiles S-300 à l’Iran. Le chef du gouvernement israélien a déclaré à Vladimir Poutine que « cette décision ne fera que renforcer l’agression iranienne dans la région et déstabilisera la sécurité au Moyen-Orient ». Dans le communiqué rendant compte de cette conversation téléphonique, le Kremlin souligne que le président russe a précisé au chef du gouvernement israélien que ces systèmes de missile étaient exclusivement défensifs et qu’ils ne constituaient aucune menace contre Israël. Vladimir Poutine a signé lundi un décret levant l’interdiction qui concernait cette livraison depuis cinq ans. La Russie a parallèlement confirmé l’entrée en vigueur d’un accord « pétrole contre nourriture » avec l’Iran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *