Pour Noël, la vente de chocolats d’Israël atteint des records. Le BDS en échec.

Le BDS risque la crise cardiaque. Depuis l’Angola jusqu’à la Corée du Sud, du Japon à l’Argentine, les données montrent que la demande en chocolat israélien est à la hausse. Selon les conclusions de l’Administration du commerce extérieur auprès du Ministère israélien de l’économie et de l’industrie, les exportations de chocolat ont atteint les dix millions de dollars. Lire la suite sur israelvalley.com