Pour les renseignements américains, Israël a éliminé le bras droit de Bachar Al Assad en 2008

Israël serait responsable de l’élimination en 2008 du général syrien Mohammed Sleiman, un homme de l’ombre très proche de Bachar al-Assad, selon un document de l’agence de renseignement américaine NSA cité par le site internet The Intercept. L’attribution à Israël figure dans un document interne de la NSA, fourni par l’ex-consultant Edward Snowden, selon The Intercept. Le document de la NSA, un extrait d’Intellipedia, une base de données interne au service de renseignement, indique que ce sont des commandos de marine israéliens, dans la ville côtière de Tartous, qui ont procédé à l’élimination de Sleiman. Ce dernier était l’homme de liaison du régime syrien avec le mouvement terroriste du Hezbollah au Liban. Il était aussi lié au complexe d’Al-Kibar, qui était une centrale nucléaire en construction, et que les Israéliens avaient détruit en septembre 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *