Pour l’Autorité palestinienne, l’histoire juive de Jérusalem est «fabriquée»

Les Palestiniens conservent l’espoir de créer un État sur une terre dans laquelle ils n’ont pas d’histoire nationale ou politique ancienne. Ils se sentent menacés par les plus de 3000 ans d’histoire juive. L’ONG Palestinian Media Watch rapporte régulièrement les mensonges de l’Autorité palestinienne (AP) à propos de l’histoire juive de la capitale d’Israël.

Des milliers de découvertes archéologiques, y compris des pièces de monnaie, des timbres, des inscriptions hébraïques et plus, dont beaucoup remontent à la période du Premier Temple, témoignent toutes de l’histoire juive florissante du pays. En conséquence, le déni de l’histoire juive en terre d’Israël et en particulier à Jérusalem est une composante centrale de l’idéologie politique nationale de l’AP. Il est régulièrement exprimé par le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas lui-même ainsi que par d’autres hauts responsables de l’AP.

Récemment, l’Autorité palestinienne a produit un film télévisé d’Abbas, niant à nouveau l’histoire d’Israël à Jérusalem, affirmant que les Palestiniens doivent «affronter les complots [israéliens] qui sont tissés contre lui pour forger son identité et changer son caractère». Pendant que la voix d’Abbas se fait entendre, des images de Juifs visitant le mont du Temple sont montrées:

Cris: Allahu Akbar! Allahu Akbar! Abbas: «Nous sommes ici aujourd’hui – avec notre nation, nos peuples et tous les musulmans et chrétiens de notre région et du monde derrière nous – pour sauver Jérusalem et la défendre, et pour affronter les complots (image de juifs ultra-orthodoxes visitant le Mont du Temple) et changer son caractère (image d’un juif ultra-orthodoxe récitant des prières au Mur occidental). Surtout après ces récentes décisions américaines qui violent le droit international et provoquent la sensibilité de tous les musulmans et chrétiens.

[Official PA TV Live, 27 juin 2020]

« Les Juifs plantent des fausses tombes »

L’AP relaye constamment l’affirmation selon laquelle les Juifs n’ont pas d’histoire en Terre d’Israël en général, et à Jérusalem en particulier. Pour expliquer les milliers d’artefacts témoins de la riche histoire juive, l’AP prétend donc qu’Israël invente cette histoire, en utilisant divers moyens, y compris la «fabrication et la plantation» de fausses tombes pour revendiquer une présence juive.

Dans une émission télévisée sur une campagne palestinienne contre Israël établissant un parc public dans la vallée de Hinnom au sud de la vieille ville de Jérusalem, l’animateur de télévision de l’AP a allégué qu’Israël avait planté de fausses tombes «pour prouver une ancienne présence israélienne et juive». En fait, les premières tombes juives sur le site remontent à la période du Premier Temple il y a près de 3000 ans.

De même, l’Autorité palestinienne se réfère généralement aux 2 Temples juifs comme « le prétendu temple », niant qu’il y en ait jamais eu un.

SOURCE: Palestinian Media Watch

Une pensée sur “Pour l’Autorité palestinienne, l’histoire juive de Jérusalem est «fabriquée»

  • Avatar
    23 août 2020 à 19 h 29 min
    Permalink

    Et le monde entier regarde cela sans dire un mot ni aucune condamnation. N’est-ce-pas madame Azoulay. Vous êtes vraiment la digne fifille de votre père qui à le coeur qui saigne lorsqu’un palos est tué par un israélien pour se défendre.
    Comment peut-on encore supporter les mensonges de ce peuple inventé par le KGB.
    ROSA

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *